AB Certification Ecocert

Pourquoi nous avons choisi Ecocert ?

– Il a été fondé en France en 1991 par des ingénieurs agronomes conscients de la nécessité de développer une agriculture respectueuse de l’environnement et d’offrir une reconnaissance à ceux qui s’engagent dans ce mode de production.

– Ecocert est un organisme de contrôle et de certification au service de l’homme et de l’environnement

Il contrôle sur le terrain le respect des exigences définies dans un cahier des charges

Le Contrôle est annuel. Il est agrée par les pouvoirs publiques.

Si vous voulez en savoir plus :

http://www.ecocert.com/

Nature & Progres

Pourquoi nous avons choisi cette mention en 1989 ?

– elle existe depuis 1966 : 50 ans d’initiatives pour un avenir en Bio

– Elle a un triple objectif : écologique, économique et humain

– elle a une volonté d’exigence, de transparence et de solidarité

La charte Nature et Progrès est un idéal commun liant tous les adhérents.

Ce sont des producteurs, des transformateurs, des fournisseurs, des distributeurs et consommateurs liés par une charte commune

C’est une charte alternative, concrète et performante aux désordres écologiques, technologiques, sanitaires et humains de nos sociétés industrielles

Les enquêtes participatives sont annuelles, réalisées par des producteurs et des consommateurs, ce qui permet une évolution de nos cahiers des charges par une réflexion bien nourrie de notre façon de produire.

Si vous souhaitez en savoir plus :

http://www.natureetprogres.org/50ans-nature-progres/

Une viticulture Bio

Nous sommes paysans-vignerons Bio, adhérent à la mention Nature et Progrès et certifié par Ecocert depuis 1989.

La Culture Biologique laisse à nos terroirs toutes leurs expressions.

La viticulture Biologique enrichit nos sols
– en conservant sa biodiversité, ces qualités agronomiques (matières organiques …) et son terroir,
– en développant sa flore spontanée, ses insectes auxiliaires,et donne au milieu toutes les possibilités de s’exprimer.

Sur un sol bien pourvu en énergie, la vigne, bien accompagnée, puise tout ce dont elle a besoin pour faire de bons raisins, raisins qui, une fois cueillis, chouchoutés, révèlent tous leurs arômes, arômes de fruits et surtout richesse du terroir.

Ecocert et Nature et Progrès : des gages de garantie par des contrôles stricts et rigoureux.

Les cueillettes

Cueillette manuelle :

une qualité, une ambiance

cueillette des raisins rouges :

entièrement manuelle si possible avec une troupe d’une douzaine de vendangeurs.
(Effectivement, on ne s’interdit pas totalement la récolte mécanique en cas d’aléas climatiques)

cueillette des raisins blancs :

le vin blanc liquoreux est élaboré avec des raisins atteints de pourriture noble, due au champignon : botrytis cinerea.

Les grains nobles sont ramassés manuellement par des tris successifs : 3, voire 4 sont souvent nécessaires et s’effectuent en général au mois d’Octobre.

Ce champignon se développe grâce au micro climat : brouillards matinaux et soleil l’après midi. La Dordogne n’est-elle pas un petit royaume pour les champignons ?

Nos Appellations

Les Appellations Du Château Larchère

Monbazillac

Bergerac

Saussignac

les grains nobles sont cueillis par tris successifs

 

 

 

 

 

 

 

Élevage des Vins

Chaque vin raconte son histoire !

On ne fabrique pas le vin, on l’élève, on l’accompagne

 

ma philosophie …

Chaque millésime est le reflet de l’année. Il raconte sa propre histoire : l’histoire d’un lieu, d’un terroir, des conditions climatologiques de l’année, et d’un savoir-faire !

je laisse faire la nature et le temps pour transformer les sucres en alcool (appelée fermentation alcoolique). Par des dégustations régulières, je veille et « surveille » et vois s’il est nécessaire de soutirer les cuves.

 

(suite…)

Culture d’aujourd’hui

Le Respect de notre terre,

mère nourricière !

De la plantation à la cueillette :

Connaître son Terroir est important : il définit le choix du porte-greffe et du cépage afin de privilégier la production de raisin de qualité.

le Terroir existe par sa flore spontanée, et non par des engrais, même organique.

« Pas de mauvaises herbes chez nous. Elles sont toutes des plantes compagnes et indicatrices favorisant la diversité des insectes et auxiliaires qui régulent les ravageurs de la vigne.
La diversité dans ma vigne est le meilleur signe de sa bonne santé.
Il faut savoir accepter la perte d’un peu de récolte
C’est dans la vigne que se passe l’essentiel !

(suite…)

Culture d’Hier

Un tournant dans l’histoire de la vigne !

changement des méthodes culturales, foyers de phylloxera …

A cette époque, la vigne se plaît et se développe avec un vigueur remarquable. C’est précisément parce que le sol et le climat y sont excessivement favorables à la végétation de la vigne que celle-ci y produit très peu. La taille courte réalisée à cette époque de 2 4 ou 6 yeux par souche favorise la vigueur des pousses de la vigne et avorte la production de raisin. Du jour où les souches qui étaient planté au carré de 1 mètre par 1 mètre (ou de 1m30 par 1m30), les vignerons ont laissé à chaque taille annuel de 12 à 24 bourgeons. Ils ont vu le rendement s’accroître significativement.

 

 

(suite…)

Culture de Demain

Transmettre le lieu sans le dénaturer, ni l’appauvrir.

Mon passage ne doit pas dénaturer le milieu, ne doit pas le bouleverser, l’altérer, ni le contrarier
Nous devons juste protéger le milieu qui nous entoure, nous ne faisons que passer …

 

 

 

 

 

 

 

Histoire du domaine

Gervais et Dalia

La propriété s’est agrandie petit à petit, de père en fils depuis maintenant 1 siècle déjà …

Depuis toujours, nous retrouvons traces de vignoble sur l’exploitation traditionnelle du Périgord.
La propriété de mes grands-parents et arrières-grands-parents étaient en polyculture-élevage, avec déjà quelques parcelles de vignes.
C’est vers 1950 que mon père Gervais et ma mère Dalia décident de développer leur vignoble. En 10 ans, ils vont planter 10 hectares de cépages variés.

 

 

(suite…)