Culture d’aujourd’hui

Le Respect de notre terre,

mère nourricière !

De la plantation à la cueillette :

Connaître son Terroir est important : il définit le choix du porte-greffe et du cépage afin de privilégier la production de raisin de qualité.

le Terroir existe par sa flore spontanée, et non par des engrais, même organique.

« Pas de mauvaises herbes chez nous. Elles sont toutes des plantes compagnes et indicatrices favorisant la diversité des insectes et auxiliaires qui régulent les ravageurs de la vigne.
La diversité dans ma vigne est le meilleur signe de sa bonne santé.
Il faut savoir accepter la perte d’un peu de récolte
C’est dans la vigne que se passe l’essentiel !

(suite…)

Culture d’Hier

Un tournant dans l’histoire de la vigne !

changement des méthodes culturales, foyers de phylloxera …

A cette époque, la vigne se plaît et se développe avec un vigueur remarquable. C’est précisément parce que le sol et le climat y sont excessivement favorables à la végétation de la vigne que celle-ci y produit très peu. La taille courte réalisée à cette époque de 2 4 ou 6 yeux par souche favorise la vigueur des pousses de la vigne et avorte la production de raisin. Du jour où les souches qui étaient planté au carré de 1 mètre par 1 mètre (ou de 1m30 par 1m30), les vignerons ont laissé à chaque taille annuel de 12 à 24 bourgeons. Ils ont vu le rendement s’accroître significativement.

 

 

(suite…)

Culture de Demain

Transmettre le lieu sans le dénaturer, ni l’appauvrir.

Mon passage ne doit pas dénaturer le milieu, ne doit pas le bouleverser, l’altérer, ni le contrarier
Nous devons juste protéger le milieu qui nous entoure, nous ne faisons que passer …